top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurService Com

C’est intolérable de devoir compter des morts après les manifestations

L’élection devait avoir lieu ce dimanche, mais les Sénégalais attendent toujours que le président Macky Sall daigne fixer une date. À cela s’ajoute une répression féroce, depuis trois ans, dans les manifestations contre cette dérive autoritaire. Sadikh Niass, Secrétaire général de la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme revient sur la crise démocratique qui secoue le Sénégal.



Comments


bottom of page